Que l'Espagne est montagneuse...

Publié le 5 Mai 2014

Que l'Espagne est montagneuse...

Samedi 3 mai, Bruno et Xavier profitent de cette halte atypique pour se reposer une journée, et vont rendre visite au maire Juan Manuel Sánchez Gordillo qui milite depuis 1979. La lutte est affichée sur tous les murs !

Vendredi 2 mai, direction Marinaleda. Ils empruntent à nouveau une voie verte de 60 km. Ils sont impatients de découvrir cette ville mythique connue pour son expérience sociale fondée sur une idéologie de gauche. La lutte ouvrière et paysanne organisée a permis d’atteindre un haut niveau de développement et quasiment le plein emploi pour tous les habitants. Le développement d’un modèle économique alternatif au capitalisme a donné des résultats remarquables, y compris depuis le début de la crise en 2008.

Après 83 km, ils arrivent à Marinaleda dans la soirée où Moussa le sympathique gardien du complexe sportif, où ils logeront, les accueille. Il passera le reste du temps avec Bruno et Xavier pour leur faire visiter sa ville.

Avec Le Maire de Marinaleda et Moussa

Avec Le Maire de Marinaleda et Moussa

Jeudi 1er mai

Premier coup de pédale à 7h45. Xavier et Bruno veulent partir à la fraîche car la veille la température est montée à 37°. À 9 heures il fait déjà 21°, et c’est parti pour quelques belles montées en perspective. En regardant la carte Michelin ils pensaient que la montagne était derrière eux; Et bien non! L’Espagne est montagneuse. A la pause déjeuner le compteur indique déjà 58 km. Le thermomètre monte à 39° et les endroits pour se ravitailler en eau sont très espacés. Heureusement, il leur suffit d’agiter leur bidon vide pour qu’une voiture s’arrête pour leur offrir de l’eau. La journée s’achève près de Luque où ils passeront la nuit dans un petit hôtel, mais avant, visite chez un producteur d’olives.

En 72 km ils ont cumulé 1035 m de dénivelé positif, le plus important de leur voyage.

Que l'Espagne est montagneuse...

Rédigé par Bruno Sans

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Claire 05/05/2014 22:01

Quel plaisir de suivre vos aventures depuis mon canapé!! Même que j'aimerais bien être avec vous sur la route espagnole au lieu de réviser mes examens... ;-)
Merci merci de nous faire vivre votre périple grâce à la newsletter (excellente!), aux photos. Hâte que, Bruno, tu nous racontes ça autour d'une bonne bouteille.
bon courage pour les derniers km et vive vous!
Bises. Claire de résistances